La tournée des bars

Rendez-vous avec des têtes d'affiches

Zoom
Tchavolo Schmitt, Costel Niculescu et Didier Lockwod shootés par Jérôme Panconi au milieu du public
Dans l’histoire des Puces, la tournée des bars vient des manouches et des artistes de rues et remonte avant guerre. Partant des "fortifs", les musiciens sillonnaient les brasseries, travaillant au "chapeau" autour des tables. Ce parcours initiatique a sa place et sa légitimité sur ce lieu, les chapeaux restant désormais sur les têtes ! Il fallait raviver cette mémoire pour qu’elle ne sombre pas dans l’oubli. Les commerçants riverains, qui par ailleurs et de leur fait, programment des orchestres résidents, sont un soutien déterminant, la convivialité étant le miroir de l’esprit des Puces et de son Festival. La tournée des bars rend le Festival Jazz Musette des Puces "extraordinaire" grâce au jeu complice des têtes d’affiches, des résidents et du public !

Un parcours initiatique non révélé

Zoom
Photo de Sébastien Bartoli : Marcel Azzola et aux côtés de Ninine et Rocky Garcia sur la terrasse du café Paul Bert
Comme chaque année, les têtes d'affiches sillonnent les bars et les marchés partenaires du Festival Jazz Musette des Puces. Toutefois, soucieux de préserver la spontanéité historique du parcours, le planning et le timing "passage bars" ne sont pas révélés au public (et à peine aux artistes!). La surprise de rencontrer ZAZ, Thomas Dutronc, Didier Lockwood, Angelo Debaarre ou Ninine Garcia jouant au milieu des visiteurs sera, cette année encore, un plaisir inoubliable et partagé. Le concours des brasseries et des marchés a permis de subtiles rencontres entre résidents et têtes d’affiches : Olivia Ruiz et Roland Romanelli, Didier Lockwood et Jean Jacques Milteau, Sylvain Luc et Marcel Azzola, Romane et Stochelo Rosenberg, les frère Ferré et Guy Marchand, Zaz et Thomas Dutronc...

Cette année, la Tournée des Découvertes continue : De jeunes formations exclusivement orientées vers une grande tournée des bars de deux jours avec quelques titres inédits. Tout ceci devrait tisser un lien original et créatif avec les orchestres résidents et le public.

Levons un coin du voile

Zoom
Photo de Jérome Panconi : Thomas, Didier et Ninine en tournée des bars
La tournée des bars 2017 aura lieu sur 2 jours, les 10 et 11 juin, sur 20 sites partenaires. Nous levons un coin du voile, en respectant le parcours caché des têtes d'affiches. Les cafés partenaires sont : Roi du Café, Ma Cocotte, Chope des Puces, Petit Landais, Paul Bert, Péricole, Petit Ney, Picolo, Relais des Broc's, Coq d'Or, Renaissance, Margarita, Reinitas... Les marchés et sites partenaires sont : Malassis, Biron, Vernaison, Paul Bert, Habitat Vintage, Malik, Serpette, Clignancourt, Carré des Biffins, Place Charles Bernard... Vous croiserez dans ces lieux partenaires les équipes suivantes :

Sur deux jours, avec des joyaux du répertoire
• Cali
• Martin Taylor
• Didier Lockwood
• Marcel Azzola
• Ninine Garcia
• Marel Campion
• Opus 4
• Les Rapetous
• La fanfare Boulamatari

Tournée Découverte (sur deux jours avec des titres inédits)
Illona BOLOU
Leila DUCLOS
• en attente

BOULAMATARI LE RETOUR EN FANFARE

Zoom
Une équipe de plus en plus « dézinguée »
La fanfare historique du festival Boulamatari est de plus en plus déjantée, dynamique et diverse dans son répertoire. Ce n'est pas pour rien qu'ils ont été champions et organisateurs 2010 du concours national des fanfares. Néanmoins, ils ont su rester simples sans pour autant devenir simplistes. Alors bienvenu chez vous, les filles et les gars !

Grand Bal Dansant avec LA GUINCHE

LA GUINCHE carré(001).jpg
La Guinche...C'est une drôle de petite musique entre swing et valse musette qui s'emballe avec gourmandise et s'déguste à la bonne franquette sur des airs de bals perdus endiablés... La Guinche... C'est de la chanson éternelle et des classiques du siècle dernier qui transpirent la joie de vivre et qui s'fredonnent à tue-tête par tous les temps... La Guinche... C’est un complot musical de huit jambes, quatre paires de bras, environ une quarantaine de doigts, deux guitares, un accordéon, et une contrebasse, pour faire taper du pied les gars les plus timides du village et chalouper les corps longs et langoureux des plus belles filles du monde… La Guinche... C’est l'assurance d'un moment joyeux et festif sous les lampions, où toutes les générations se retrouvent, les plus anciens pour revivre les belles choses d'antan et les plus jeunes pour se créer d'aussi beaux souvenirs… La Guinche, c'est tout ça dans un roulotte !
11 juin 2017 dès 19h30, bal sur le Stade Bertrand DAUVIN à PARIS 18